Traction prise neutre

traction prise neutre technique

La Lecture du Jour :

La traction prise neutre est une variante des tractions qui va cibler davantage le brachial antérieur (muscle en-dessous du biceps) et le long supinateur des avants-bras par rapport aux autres variantes. Cela en fait un exercice pour le dos intéressant à intégrer dans une séance de musculation pour sa complémentarité vis-à-vis des autres exercices de traction.

C’est une prise où le pratiquant de musculation débutant aura tendance à être plus fort car la prise est plus confortable pour les poignets et les épaules par rapport à la traction supination.

Muscles ciblés

La traction prise neutre est un exercice polyarticulaire, c’est-à-dire qu’elles font travailler plusieurs muscles à la fois. Les principaux groupes musculaires sollicités sont :

  1. Le grand dorsal
  2. Brachial antérieur et biceps brachial
  3. Les muscles de l’avant-bras (long supinateur en particulier)
  4. Le trapèze et les rhomboïde

Les tractions prise neutre sont donc un exercice complet pour le haut du corps, idéal pour développer force et musculature.

Comment faire une traction prise neutre ?

Les tractions prise neutre nécessitent un certain savoir-faire pour être exécutées correctement et de manière efficace. Voici comme l’exécuter correctement sans vous blesser :

  1. Position de départ : Commencez par vous positionner sous une barre de traction, les pieds légèrement devant vous. Saisissez les deux poignées à disposition avec une prise neutre, les paumes des mains tournées l’une vers l’autre.
  2. La traction : En gardant le corps droit et les abdominaux engagés, tirez-vous vers le haut jusqu’à ce que votre menton dépasse la barre. Assurez-vous que vos coudes longent votre corps tout au long du mouvement.
  3. La descente : Redescendez lentement et de manière contrôlée à votre position de départ. Veillez à ne pas vous laisser tomber !

Conseils et erreurs à éviter

  • Gardez toujours votre corps aligné, ne creusez pas le dos excessivement le dos.
  • Évitez de vous balancer ou de donner de l’élan, le mouvement doit être strict et contrôlé.
  • Concentrez-vous sur le fait de tirer avec vos muscles du dos plutôt qu’avec vos bras bien qu’ils interviendront particulièrement sur cette variante.
  • Si l’exercice est trop difficile au départ, utilisez une bande de résistance ou une machine à tractions assistées pour vous aider.

Les tractions prise neutre sont un excellent exercice pour renforcer votre haut du corps. Avec de la pratique, de la patience et une bonne technique, vous constaterez rapidement des progrès.

Exercices de substitution et variantes des tractions prise neutre

Si vous cherchez à varier vos entraînements ou si les tractions prise neutre sont trop difficiles pour le moment, il existe plusieurs alternatives et variantes intéressantes.

  1. Tractions avec ceinture de lest : Si les tractions prise neutre deviennent trop faciles, vous pouvez augmenter la difficulté en ajoutant du poids avec une ceinture de lest. Cela aidera à renforcer encore plus vos muscles et à améliorer votre force de traction.
  2. Tractions pronation : Dans cette variante, vos paumes sont tournées vers l’extérieur. Cela sollicite davantage le dos et moins les biceps, ce qui peut être utile si vous cherchez à mettre l’accent sur vos muscles dorsaux.
  3. Tractions supination : Ici, vos paumes sont tournées vers vous. Cette prise sollicite davantage les biceps, ce qui peut être intéressant si vous cherchez à travailler plus spécifiquement ces muscles.
  4. Tirage vertical à la machine : Cet exercice peut être un bon substitut si vous n’arrivez pas encore à faire des tractions. Il permet de travailler les mêmes groupes musculaires, mais avec un poids réglable.
  5. Tractions assistées : Utilisez une machine à tractions assistées ou une bande de résistance pour vous aider si vous débutez. Cela vous permettra de vous familiariser avec le mouvement et de renforcer vos muscles progressivement.

Ces variantes et exercices de substitution peuvent vous aider à diversifier votre entraînement et à continuer à progresser. N’oubliez pas, la clé est la constance et la patience. Bon entraînement !

Source :

  • Dickie JA, Faulkner JA, Barnes MJ, Lark SD. Electromyographic analysis of muscle activation during pull-up variations. J Electromyogr Kinesiol. 2017 Feb;32:30-36. doi: 10.1016/j.jelekin.2016.11.004. Epub 2016 Nov 28. PMID: 28011412. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28011412/
Picture of Louis Langevin

Louis Langevin

Coach sportif diplômé d'État, rédacteur et pratiquant de musculation depuis 9 ans, je publie des articles sur la musculation et le fitness tous les mois sur mon site. Si vous avez une question ou un sujet à traiter, vous pouvez faire appel à moi ! Quand Luke Skywalker a soulevé Yoda, ce n'était pas la Force, mais bien un entraînement en musculation. Que la force (et les protéines) soient avec toi !

Publications similaires

leg extension pour les quadriceps

Leg extension

Le leg extension est un exercice ciblant le quadriceps et particulièrement le droit antérieur du quadriceps, à savoir le milieu de la cuisse. C’est un exercice mono-articulaire car il ne fait intervenir que l’articulation du genoux.
Il est particulièrement adapté comme exercice d’isolation en fin de séance jambes après du squat à la barre et des fentes marchées par exemple.

Extension mollets assis

Extension mollet assis

Les extensions mollets assis sont un exercice de musculation ciblant les mollets et particulièrement les jumeaux (gastrocnémiens médial et latéral) ainsi que le muscle soléaire des mollets. C’est l’un des seuls exercices ne faisant intervenir que les mollets durant le mouvement.

tirage horizontal assis ou rowing assis

Tirage à la poulie basse

Le rowing assis ou tirage horizontal à la poulie basse est un exercice très connu dans le monde de la musculation. C’est l’un des exercices que même les non-pratiquants de musculation connaissent l’existence. Il cible prioritairement l’épaisseur du dos ce qui en fait un exercice excellent pour compléter du tirage poitrine dans une séance de musculation pour le dos. De plus c’est un exercice simple d’execution !