Rowing Barre

rowing barre

La Lecture du Jour :

Le rowing barre avec le buste penché est un excellent exercice pour muscler le dos dans sa globalité. Il va cibler préférentiellement l’épaisseur du dos, c’est-à-dire, les trapèzes, le grand rond, rhomboïdes et l’arrières d’épaules.

Mais aussi fortement les trapèzes supérieurs pour stabiliser le mouvement, la ceinture abdominale et les lombaires pour le gainage, les avants bras (long supinateur) pour accrocher la barre ainsi que les biceps en position haute du mouvement.

C’est un excellent exercice complémentaire aux tractions pronations, supinations ou encore en complément du tirage vertical poitrine. Cela permet de travailler sous un angle différent et donc d’augmenter la masse musculaire globale de votre dos.

Autrement dit, si vous ne deviez faire qu’un exercice dos, ce serait lui tellement il est complet ! Néanmoins, il a ses inconvénients, le plus gros correspond au gainage qui peut être un facteur limitant et empêcher d’aller plus loin dans les répétitions. Le deuxième est le grip mais il peut être facilement éviter en prenant des sangles de tirages.

Muscles Sollicités

  • Trapèzes
  • Grand rond, petit rond
  • Rhomboïdes
  • Arrières d’épaules
  • Abdominaux, Extenseur du dos et lombaires (stabilisation)
  • Avant-bras
  • Biceps
homme rowing barre

Comment faire correctement du rowing barre ?

Positionnement :

  • Munissez-vous d’une barre droite pour effectuer ce mouvement.
  • Positionnez vos pieds écartés de la largeur du bassin et une prise légèrement supérieure à la largeur d’épaules pour vos mains.
  • Soulevez la barre comme un soulevé de terre puis penchez-vous de sorte à être parallèle avec le sol soit à 90° ou légèrement au-dessus si vous n’êtes pas à l’aise (=rowing yates). La cambrure de vos lombaires doit être neutre, ne cambrez pas excessivement.
  • Pensez à bien contractez vos abdominaux, sortez vos fesses et gardez un léger flex du genoux pour assurer une bonne stabilité.

Exécution

  • Tirez prioritairement avec votre dos en engageant vos omoplates puis finissez le mouvement en tirant avec vos bras. Le mouvement doit être fluide. Une fois que vous touchez vos abdominaux (portion haute) ou la partie basse de la poitrine, cette partie du mouvement est terminée.
  • Maintenez la contraction 1 à 2 secondes en position haute.
  • Revenez à la position bras tendus (léger flex) dans un mouvement lent et contrôlé tout en maintenant un bon gainage.
  • Répétez cet exercice autant de fois que nécessaire pour compléter votre série.

Commencez avec un poids léger sur cet exercice si vous n’avez pas l’habitude de l’effectuer. Il peut être dangereux pour ceux ou celles qui n’ont pas l’habitude notamment au niveau des lombaires si votre gainage est insuffisant.

Si il est vraiment inconfortable, tournez-vous vers des tractions australiennes ou du tirage à la poulie basse pour muscler votre dos.

Conseils supplémentaires pour le rowing barre

  • Votre tête doit être dans une position neutre avec un regard pointant à un mètre devant vous.
  • N’hésitez pas à mettre une ceinture de force afin d’améliorer la pression abdominale et faciliter le gainage. Pour cela, pensez à gonfler le ventre en la pressant contre la ceinture.
  • Vous pouvez effectuer ce mouvement en supination ce qui améliorera le travail des grands dorsaux ainsi que des biceps car le pattern moteur sera plus favorable pour le recrutement de ces deniers. L’execution reste la même.
  • Cet exercice ayant une grosse composante gainage, nous vous conseillons de bloquer votre respiration (manœuvre de vasalva) durant l’ensemble de l’exercice. Si vous manquez d’air, remontez votre buste à la verticale, reprenez votre respiration et continuez votre série.
  • Afin d’améliorer le recrutement du grand dorsal, gardez les coudes dans l’alignement du buste, la barre devra ainsi toucher le milieu de vos abdominaux en position haute.
  • Afin de cibler prioritairement les trapèzes, gardez les coudes décollez pointant légèrement vers l’extérieur, la barre devra ainsi toucher le haut de vos abdominaux en position haute.
Picture of Louis Langevin

Louis Langevin

Coach sportif diplômé d'État, rédacteur et pratiquant de musculation depuis 9 ans, je publie des articles sur la musculation et le fitness tous les mois sur mon site. Si vous avez une question ou un sujet à traiter, vous pouvez faire appel à moi ! Quand Luke Skywalker a soulevé Yoda, ce n'était pas la Force, mais bien un entraînement en musculation. Que la force (et les protéines) soient avec toi !

Publications similaires

barre au front

Barre au front

L’exercice du barre au front pour les triceps est excellent pour le développement musculaire de l’arrière du bras. Il va cibler les trois faisceaux du triceps (chef long, chef medial et chef latéral). Il est relativement populaire et vous verrez beaucoup de gens l’effectuer en salle de sport.

single leg glute bridge

Single leg glute bridge

Le single leg glute bridge ou littéralement le pont à une jambe en français est un exercice de musculation au poids du corps ciblant les fessiers. Il est particulièrement intéressant pour ceux ou celles n’ayant pas une barre de musculation et des poids à disposition pour faire du hip thrust. Il va cibler majoritairement le grand fessier et les ischio-jambiers.

extension triceps à la poulie basse

Extension triceps poulie basse

L’exercice des extensions triceps à la poulie basse permet d’isoler vos triceps et particulièrement le chef long qui est souvent sous-développé chez énormément de pratiquants de musculation.

crunch sur swiss ball

Crunch sur Swiss Ball

Le crunch sur swiss ball ou crunch sur ballon suisse est un exercice de musculation qui s’effectue avec un swiss ball, le fameux ballon de yoga. Il cible prioritairement le grand droit de l’abdomen. Néanmoins, dû à l’instabilité procuré par le support, les obliques ainsi que le transverse interviennent durant le mouvement pour assurer la stabilité.