Kettlebell Swing

kettlebell swing

La Lecture du Jour :

Le kettlebell swing ou kb swing est un mouvement balistique sollicitant principalement les muscles de la chaîne postérieure du bas du corps à savoir les ischio-jambiers, fessiers, le dos et érecteurs du rachis.

Originaire de Russie et popularisé par Pavel Tsatsouline, il est devenu populaire dans les salles de sport du monde entier grâce à son efficacité et sa polyvalence.

C’est un exercice de musculation travaillant plusieurs composantes : l’explosivité, le cardio, la résistance à l’effort ainsi que le gainage. Il est redoutable dans un circuit training car il va vous demander énormément d’énergies.

Le kettlebell swing est plutôt technique à exécuter et bon nombre de débutant n’y arriveront pas lors du premier essai. En effet, c’est un exercice plus compliqué qu’il n’y paraît, il ne consiste pas à seulement se poser sur une machine comme les exercices de musculation traditionnels. Au contraire, il demande une bonne coordination et une bonne compréhension du mouvement.

woman in black tank top and black leggings standing on white floor with kettlebell

Avantages et bienfaits du Kettlebell Swing

✔️ Renforce la chaîne postérieure (dos, fessiers, ischio-jambiers).

✔️ Améliore la puissance explosive, utile dans de nombreux sports.

✔️ Augmente la capacité cardiovasculaire et brûle des calories.

Muscles sollicités

Le Kettlebell Swing cible principalement les ischio-jambiers, les fessiers, le bas du dos, les hanches et les épaules.

Matériel requis

Un kettlebell de poids approprié, de préférence avec une poignée confortable pour une bonne prise en main.

Comment bien faire des Kettlebell Swing ?

Placement :

  • Tiens le kettlebell à deux mains, les pieds écartés à la largeur des épaules.
  • Fléchis légèrement les genoux, contracte ta sangle abdominale et garde le dos droit.

Exécution :

  • Balance le kettlebell entre les jambes en poussant les hanches vers l’arrière.
  • Propulse le kettlebell vers l’avant en étendant rapidement les hanches et les genoux.
  • Laisse le kettlebell monter jusqu’à la hauteur des épaules, pas plus haut.
  • Contrôle le mouvement en revenant à la position de départ.

Respiration :

  • Inspire lors de la descente de la kettlebell (phase excentrique) et expire fortement lors de l’explosivité (phase concentrique explosive).

La technique sus-mentionnée du Kettlebell Swing :

Exécution des Kettlebell Swing
Technique du Kettlebell Swing

Sur cette animation, tu peux observer la flexion des hanches qui amène les fesses en arrière et la kettlebell au niveau des genoux. Ensuite, l’extension de hanches permet d’amener la kettlebell au niveau de tes épaules. Le dos est droit et la tête est alignée avec le dos du début jusqu’à la fin du mouvement.

Je vous conseille d’effectuer le kettlebell swing dans le cadre d’un circuit training ou de faire des séries de 5 à 10 pour 10 à 20 répétitions.

🚫 Erreurs communes à éviter

  • Ne pas arrondir le dos.
  • Éviter de monter le kettlebell trop haut.
  • Ne pas bloquer les genoux en extension.
  • Ne pas utiliser seulement les bras pour soulever le poids.
  • Ne pas perdre le contrôle du kettlebell.

💡 Conseils de Pro

  • Concentre-toi sur le mouvement des hanches, pas des bras.
  • Respire correctement : expire en montant le kettlebell.
  • Commence avec un poids léger pour maîtriser la technique.
  • Visualise pousser le sol avec tes pieds pour générer de la puissance.

Russian Swing vs American Swing avec Kettlebell

Après avoir abordé les fondamentaux et les bienfaits du Kettlebell Swing, il est temps de plonger plus profondément dans la comparaison de deux variantes populaires : le Russian Swing (celui que l’on voit ici) et l’American Swing. Ces deux techniques, bien que basées sur le même mouvement de base, offrent des expériences et des avantages différents.

Russian Swing : Technique et Avantages

Le Russian Swing est caractérisé par un mouvement où le kettlebell est balancé jusqu’à la hauteur de la poitrine, créant un angle d’environ 90 degrés. Cette variante est souvent recommandée pour les débutants en raison de sa trajectoire plus courte et de son exigence moindre en termes de mobilité et de force.

Avantages :

  • Sécurité accrue : Moins de risques de blessures, surtout pour les épaules et le bas du dos.
  • Focus sur les hanches : Renforce efficacement les muscles des hanches, des ischio-jambiers et des fessiers.
  • Amélioration de la puissance explosive : Idéal pour développer une puissance explosive, utile dans de nombreux sports.
  • Apprentissage facilité : Plus simple à maîtriser pour les débutants.

American Swing : Technique et Avantages

L’American Swing pousse le mouvement un peu plus loin, avec le kettlebell balancé au-dessus de la tête. Cette version exige une plus grande mobilité des épaules et une meilleure stabilité du tronc.

Avantages :

  • Travail complet du corps : Sollicite davantage de groupes musculaires, notamment les épaules et le haut du dos.
  • Défi de coordination et de stabilité : Exige et développe une meilleure coordination et stabilité du corps entier.
  • Intensité accrue : Offre un entraînement plus intense, brûlant plus de calories.
  • Adapté pour les entraînements de haute intensité : Souvent utilisé dans les WODs de CrossFit pour son intensité et son efficacité.

Choix entre Russian et American Swing

Le choix entre le Russian Swing et l’American Swing dépendra de plusieurs facteurs, notamment ton niveau de compétence, tes objectifs d’entraînement, ta mobilité articulaire et ton historique de blessures. Il est essentiel de maîtriser la technique du Russian Swing avant de passer à l’American Swing pour éviter les risques de blessures.

En conclusion, tandis que le Russian Swing est idéal pour développer la puissance et la force des muscles postérieurs, l’American Swing est plus adapté pour un entraînement intensif du corps entier. Choisir la bonne variante et la pratiquer correctement te permettra de tirer le meilleur parti de tes séances d’entraînement avec kettlebell.

🔄 Avec quel exercice l’associer ?

Le kettlebell swing étant un exercice se concentrant sur la chaîne postérieur du corps, on va l’associer avec un exercice se concentrant sur la chaîne antérieur et principalement les quadriceps comme le kettlebell goblet squat ou les kettlebell sumo squat.

goblet squat animé
KB Goblet squat
squat sumo avec kettlebell - technique
KB Sumo squat

De plus, si tu souhaites travailler en “flow” et enchaîner plusieurs exercices en séquence, tu peux facilement l’associer avec du kettlebell clean & press et du kettlebell snatch. Laisse libre cours à ton imagination !

kettlebell snatch (technique)
KB Snatch
kettlebell clean and press technique
KB clean & press

Quelle kettlebell pour débuter ?

  • Débutant : 6kg pour les femmes et 8 à 10kg pour les hommes afin de bien comprendre la mécanique du mouvement.
  • Intermédiaire : 12kg pour les femmes et 16kg pour les hommes
  • Avancé : 16 à 20kg pour les femmes et 24 à 32kg pour les hommes (voire plus).
Picture of Louis Langevin

Louis Langevin

Coach sportif diplômé d'État, rédacteur et pratiquant de musculation depuis 9 ans, je publie des articles sur la musculation et le fitness tous les mois sur mon site. Si vous avez une question ou un sujet à traiter, vous pouvez faire appel à moi ! Quand Luke Skywalker a soulevé Yoda, ce n'était pas la Force, mais bien un entraînement en musculation. Que la force (et les protéines) soient avec toi !

Publications similaires

extension triceps à la poulie basse

Extension triceps poulie basse

L’exercice des extensions triceps à la poulie basse permet d’isoler vos triceps et particulièrement le chef long qui est souvent sous-développé chez énormément de pratiquants de musculation.

développé couché incliné

Développé couché incliné à la barre

Le développé couché incliné à la barre est une variante du développé couché à la barre classique. Cet exercice met l’accent sur la partie supérieure de vos pectoraux sans la cibler totalement. Muscles Sollicités : Pectoraux, avant de l’épaule, triceps (principaux), grand dorsal, rhomboïdes (secondaire)

skull crusher aux haltères

Skullcrusher

L’exercice du skull crusher est une variante du barre au front pour muscler vos triceps. Il est très similaire à sa version avec barre sauf que cette fois-ci, vous utiliserez des haltères pour effectuer cet exercice.

kick back fessiers

Kick back à la poulie (fessiers)

Le kick back à la poulie ou donkey kick à la poulie est un exercice d’isolation pour les fessiers qui va être intéressant pour aller chercher la brûlure musculaire. Ce n’est pas un exercice où vous allez mettre lourd car les fessiers restent un groupe musculaire puissant qui nécessite des charges lourdes comme le hip thrust peut apporter.