Kettlebell Row

kettlebell row

La Lecture du Jour :

Le Kettlebell Row ou “tirage avec kettlebell” en français est un exercice pour le dos qui va cibler l’épaisseur du dos principalement. C’est une variante avec kettlebell du rowing barre et du rowing avec haltères à un bras.

La prise semi-ergonomique de la kettlebell couplée à sa polyvalence permet, à mon avis, d’intégrer le kettlebell row à une panoplie de programme dont des circuits training ou encore à un entraînement à la maison.

Muscles sollicités

Le Kettlebell Row est un excellent exercice avec kettlebell pour cibler plusieurs muscles :

  • Le dos (dorsaux, trapèzes, rhomboïdes)
  • Le tronc (abdominaux, obliques, bas du dos)
  • Les biceps
  • Les épaules (deltoïde moyen et postérieur)

En intégrant le tirage avec kettlebell dans votre routine, vous pouvez renforcer et tonifier ces groupes musculaires clés.

Comment faire le Kettlebell Row ?

Le kettlebell row est un exercice relativement facile d’exécution, rentrons en détails dans sa technique.

Positionnement

  • Adoptez une position stable, les pieds à la largeur des épaules.
  • Placez les kettlebells au sol devant vous.
  • Penchez-vous à la taille, gardez votre dos droit et votre regard devant vous.
  • Saisissez les kettlebells fermement.

Exécution

  • Tirez les kettlebells vers votre poitrine, en gardant les coudes près de votre corps.
  • Abaissez lentement les kettlebells à la position de départ.
  • Veillez à garder votre dos droit et à ne pas arrondir les épaules tout au long du mouvement.
kettlebell row technique
Kettlebell Row – Technique

Respiration

  • Inspirez en abaissant le kettlebell.
  • Expirez en tirant le kettlebell vers votre poitrine.

Conseils et erreurs à éviter lors du Kettlebell Row

  • Une erreur courante est d’arrondir le dos pendant l’exercice. Pour éviter cela, assurez-vous de garder le dos droit et le noyau engagé tout au long de l’exercice.
  • Ne laissez pas le poids contrôler le mouvement. Assurez-vous de tirer et d’abaisser le kettlebell de manière contrôlée.
  • Si vous utilisez un poids trop lourd, cela peut compromettre votre forme et entraîner des blessures. Commencez avec un poids que vous pouvez gérer et augmentez progressivement.
  • Évitez de hausser les épaules ou de les arrondir. Gardez-les en place et tirez le kettlebell avec vos grands dorsaux et vos bras.

Avec l’ensemble de ces conseils, vous êtes maintenant prêt à effectuer le kettlebell row en toute sécurité ainsi qu’à maximiser ses bénéfices pour votre entraînement. Bonne séance !

Picture of Louis Langevin

Louis Langevin

Coach sportif diplômé d'État, rédacteur et pratiquant de musculation depuis 9 ans, je publie des articles sur la musculation et le fitness tous les mois sur mon site. Si vous avez une question ou un sujet à traiter, vous pouvez faire appel à moi ! Quand Luke Skywalker a soulevé Yoda, ce n'était pas la Force, mais bien un entraînement en musculation. Que la force (et les protéines) soient avec toi !

Publications similaires

pull over à la poulie

Pull-over debout à la Poulie Haute

Le pull-over debout à la poulie est un des seuls exercices permettant de cibler presque exclusivement le grand dorsal, ce muscle qui permet d’avoir le fameux V tant recherché par les pratiquants de musculation.

kettlebell thruster

Kettlebell Thruster

Le kettlebell thruster est un mouvement hybride allie front squat et développé militaire en un exercice qui fait travailler plusieurs groupes musculaires et votre cardio.

rowing à un bras avec haltère

Rowing haltère à un bras

Le rowing à un bras avec haltère est un exercice de musculation ciblant principalement l’épaisseur du dos. Elle est la version avec haltère du rowing machine assis par exemple car elle va cibler les mêmes muscles.

soulevé de terre conventionnel à la barre

Soulevé de terre

Le soulevé de terre ou deadlift en anglais est un exercice d’extension de hanches faisant intervenir la chaîne postérieure des jambes à savoir les ischio-jambiers, lombaires et les fessiers principalement. D’autres muscles secondaires interviendront pour stabiliser le mouvement tels que les trapèzes supérieurs, les grands dorsaux, les avants-bras mais ce ne sont pas eux qui feront le gros du travail.